Skip to end of metadata
Go to start of metadata

Mali Transporteurs

Le manque de fiabilité du parc de véhicules et le mauvais état général du réseau de transport représente un obstacle important pour les acteurs économiques et pour les organisations humanitaires au Mali. Certaines études récentes des réseaux de transport et de la gouvernance des transports routiers dans les pays de l’UEMOA, régulièrement mise à jour par Borderless West Africa, note que le Mali « est un pays très difficiles pour le mouvement des biens et des véhicules.». Les points de contrôle sont fréquents, les pots-de-vin sont généralement nécessaires pour les véhicules commerciaux (typiquement entre 3 et 6 $ par tranche de 100 kilomètres), et les durées de transit sont longues.

www.borderlesswa.com/resources/publications

Transport International

Au Sahel, le transport constitue souvent une difficulté majeure pour bon nombre d’acteurs surtout en zones reculées. La difficulté est non seulement liée au coût, mais également au problème d’accès à un moyen de transport fiable ainsi qu’à la situation sécuritaire des zones à desservir. Les coûts du transport sont en perpétuelle évolution à cause de différents facteurs qui sont essentiellement la fluctuation du prix des hydrocarbures, mais aussi la multiplication et la modernisation des voies routières dont le cout se répercute sur le cout du transport.

Les prix du transport pour la livraison d’un port Africains de la région à Bamako, représentent 15 à 20% des coûts d’importation, un chiffre trois à quatre fois plus élevé que dans la plupart des pays développés. Les principaux facteurs expliquant ces prix de transport élevés, sont :

  • Les distances de l’ordre de 1.000 kms et une infrastructure, associée à de nombreuses barrières physiques et non physiques
  • Une faible productivité de l’industrie du transport
  • Une faible capacité d’utilisation  (avec une grande quantité de camions retournant à vide au port à cause du déficit structurel du commerce des pays enclavés).

La faible productivité du transport ouest africain est liées aux différents ‘’Bottleneck’’ présents dans les différentes étapes du transport tels les frais de terminaux dans les ports, la longue distance avec la destination finale, les passages frontaliers, les nombreux contrôles routiers et le temps d’attente avant l’obtention de fret pour le trajet de retour, quand il existe.

Le TRIE, (Transit routier inter-Etats) institué en 2011 par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO, 15 pays), est censé faciliter le transport régional, il offre une "suspension" des droits de douane et des taxes sur les marchandises transportées entre pays ayant signé un accord sur la base de ce régime de transport de marchandises. Le Sénégal et le Mali doivent appliquer l’accord TRIE sur le transit routier des marchandises. Non seulement le Sénégal et le Mali n’appliquent pas forcement le TRIE, mais ils ont signé leur propre accord bilatéral sur le transit routier de marchandises, basé sur les principes du TRIE. Mais même cet accord bilatéral n’est pas entièrement appliqué,le transport fait donc face à un processus fragmenté.

(Estimation Cout total transport Overland  par MT (en USD) + transport secondaire + Manutention + Location magasins + autres couts)

DESTINATION PORTS\

CORRIDOR MALI

CORRIDOR NIAMEY

KAYES

BAMAKO

MOPTI

GAO

KIDAL

TOMBOUCTOU

GAO

KIDAL

LOME

228

186

171

196

320

260

253

362

DAKAR

128

147

189

260

338

279

 

 

TEMA

256

200

190

261

339

279

243

352

ABIDJAN

201

165

172

243

321

261

 

 

COTONOU

276

240

210

241

359

299

211

320

Transport Intérieur

Pour le transport intérieur de marchandises solides par voie routière diffèrent prix s’appliquent en fonction de la catégorie de la route  (Revêtement et état):

  • Route A (route bitumée): 50 FCFA/MT/ km (prix planché) et 60 FCFA/MT/km (prix plafond),
  • Route B (route latéritique): 60 FCFA/MT/km et 65 FCFA/MT/km
  • Route C  (piste): 65 FCFA/MT/km et 70 FCFA/MT/km

Exemple de prix de transport négociés en 2014 par une agence opérant au Mali

Transport Inter Région

Cout de transport net par Tonnes en CFA

BAMAKO - TOMBOUCTOU

70000

BAMAKO -GAO

56000

BAMAKO -KIDAL

85000

BAMAKO -MOPTI

35000

BAMAKO - SIKASSO

20000

BAMAKO -KAYES

20000

MOPTI - BAMAKO

35000

MOPTI -GAO

37000

MOPTI -KIDAL

75000

MOPTI -TOMBOUCTOU

45000

MOPTI -KAYES

70000

Il faut noter que Les tarifs peuvent être influencés par l’offre de fret selon les périodes et aussi par la concurrence entre transporteurs.
De plus il faut considérer que le transport vers le Nord reste problématique en raison des difficultés d’accès et de l’insécurité. Le transporteur du sud sont peu enclins à desservir le nord il faut donc faire venir des transporteurs du Nord pour faire du transport depuis Bamako ou Mopti vers le nord.
Certains axes routier du pays sont difficilement praticables durant la saison des pluies en particulier les axes Mopti-Tombouctou et Gao-Kidal, de ce fait les transporteurs routiers gèrent un transport multimodal avec des transferts charges du transport routier vers du transport fluvial (Tombouctou). Les transporteurs routier sous traitent également des transporteurs fluviaux pour assurer le transport jusqu’à la destination finale.

On peut trouver des analyse et publication relatif au transport routier au Mali et dans la région sur :

http://www.borderlesswa.com/resources/publications  

http://www.borderlesswa.com/fr/ressources/le-guide-du-conducteur-routier-au-mali 

Liste des compagnies de transport

4.9 Mali Transporter Contact List